Simulation


Retour

Durcissement des règles d’accès au crédit immobilier en 2022

Durcissement des règles d’accès au crédit immobilier en 2022
Partager

À partir de janvier 2022, le crédit immobilier sera encadré par de nouvelles contraintes. Ces nouvelles règles concernent essentiellement la durée de remboursement pour un emprunt (désormais limitée à 25 ans), et le taux d’endettement qui sera plafonné à 35%.

Peut-on encore accéder au crédit immobilier en 2022 ?

Depuis 2019, le Haut conseil de stabilité financière avait émis certaines recommandations concernant la durée maximale d’emprunt. En 2020, le même organisme souhaitait que le taux d’endettement soit mieux encadré. Ces recommandations vont finalement devenir des obligations en 2022, et les banques ont déjà pris les devants afin de les faire respecter. En effet, la durée de remboursement de votre prêt immobilier ne pourra plus dépasser 25 ans. Si vous souhaitez contracter un emprunt afin d’acheter une maison ou un appartement, il faut que les modalités du prêt vous permettent de payer les mensualités et tous les intérêts pendant ce délai. En outre, votre taux d’endettement ne peut plus dépasser 35% de la valeur de vos revenus nets. Ces conditions ne s’appliquent toutefois pas aux primo-accédants ou aux personnes qui achètent leur résidence principale.

Pourquoi les conditions du crédit immobilier se durcissent-elles ?

L’objectif du Haut conseil de stabilité financière est surtout d’éviter que les ménages ne soient surendettés, mais sans pour autant fermer la porte aux emprunteurs. Heureusement, ces nouvelles règles n’ont pas provoqué la baisse de production de crédits immobiliers. Courant 2021 (pour les banques qui l’appliquaient déjà), près de 25 milliards d’euros de prêts ont été accordés aux ménages selon la Banque de France. Or, en 2019, cette moyenne se situait autour de 20 milliards d’euros. Les nouvelles conditions permettent donc de rendre le crédit disponible, mais aussi de le rendre plus sûr. En revanche, il faut noter que les ménages solvables, mais déjà trop endettés auront plus de mal à obtenir des crédits. De même, les primo-accédants qui ne disposent pas d’un apport conséquent ne pourront plus emprunter sur de longues périodes, leurs marges étant réduites.

Contactez-nous

Nos Partenaires

Kaufman & Broad
Acantys
Saint-Agne Immobilier
Urbat
Stradim
Green City
LP Promotion
ACP
Carrere
Crédit Agricole
Icade
Vinci
EDIFICO
Groupe Société Générale
Belin L'immobilier