Simulation


Retour

Investir dans l’immobilier quand on est jeune

Investir dans l’immobilier quand on est jeune
Partager

Si l’investissement immobilier séduit une grande majorité de Français, il faut également noter que la proportion de jeunes adultes qui souhaitent acquérir un bien foncier ne cesse de grimper. Ces jeunes sont le plus souvent intéressés par l’acquisition de leur demeure principale, et certains souhaitent ensuite réaliser un investissement locatif.

Comment réaliser son investissement immobilier sans gros capital ?

L’emprunt immobilier est plutôt difficile à obtenir quand on ne dispose pas d’un apport conséquent à proposer à la banque. Or pour les jeunes adultes, cet apport est bien souvent inexistant, car ils sont au début de leur vie active et ne disposent pas encore d’un capital mis de côté.

Lorsqu’on est jeune et qu’on souhaite emprunter pour un investissement immobilier, il est alors conseillé de sélectionner un secteur à la fois sûr et bénéfique. Hormis l’achat de la première résidence (qui évite ensuite d’avoir à payer un loyer pour un bien qui ne vous appartient pas), les jeunes investisseurs auraient intérêt à investir dans certains types de biens souvent peu conventionnels. Il leur est conseillé par exemple de réaliser un investissement à la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) ou d’investir dans l’immobilier géré (résidences pour étudiants et pour seniors et résidences de tourisme). Les locaux commerciaux et l’investissement locatif en général sont également des secteurs à privilégier pour les jeunes investisseurs. Par ailleurs, l’achat d’un parking est aussi un bon investissement pour les jeunes : le parking requiert en effet une gestion locative plutôt souple et aisée, et il présente une forte rentabilité, car la demande est jusque-là bien plus élevée que l’offre.

De manière générale, il est important de bien étudier le secteur immobilier avant de se lancer, et de prêter attention à sa rentabilité. Si cette rentabilité est relativement faible, cela pourrait signifier une petite demande, et donc un éventuel déclin du secteur. En revanche, de forts taux de rentabilité peuvent cacher une saturation du secteur, et cela n’ira pas mieux si de nouvelles dynamiques apparaissent. Dans tous les cas, il est préférable et fortement conseillé de demander conseil à un professionnel de l’immobilier pour vous accompagner dans votre projet.

Contactez-nous

Nos Partenaires

Kaufman & Broad
Acantys
Saint-Agne Immobilier
Urbat
Stradim
Green City
LP Promotion
ACP
Carrere
Crédit Agricole
Icade
Vinci
EDIFICO
Groupe Société Générale
Belin L'immobilier