Simulation


Retour

Un délai supplémentaire pour l’audit énergétique obligatoire

Un délai supplémentaire pour l’audit énergétique obligatoire

Initialement prévu pour le mois de janvier, l’audit énergétique obligatoire pour les propriétaires de passoires thermiques a été reporté à septembre 2022. Cet audit définit la liste des travaux à réaliser pour améliorer l’efficacité thermique des logements classés dans les catégories énergétiques F ou G.

À qui s’adresse l’audit énergétique obligatoire ?

Les passoires thermiques sont des bâtiments ou des logements classés comme très consommateurs en énergie. Leur isolation thermique est souvent vétuste, bien que le logement ne soit pas indécent ou inhabitable. Il faut toutefois noter qu’en faisant rénover une passoire thermique, il est possible d’anticiper les futurs changements de réglementation, mais cela permet surtout de faire des économies d’énergie. Un logement moins énergivore suppose des factures de chauffage peu élevées et un excellent confort d’habitation.

Il existe encore près de 4,8 millions de passoires thermiques en France. Le gouvernement a donc engagé plusieurs actions qui visent à les supprimer définitivement. Les propriétaires des bâtiments énergétiquement faibles sont tenus en 2022 de procéder à un audit énergétique de leurs locaux. Réalisée par un thermicien, cette étude permettra de compléter le diagnostic de performance énergétique du logement ; de révéler les ponts thermiques qui s’y trouvent, et d’entreprendre les travaux nécessaires à leur suppression. Si les travaux ne sont pas immédiatement réalisés, l’audit pourra quand même prévoir leur coût et permettre ainsi aux acheteurs de savoir quelle marge de remise ils peuvent obtenir de la part du vendeur.

Cette mesure qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2022 a finalement été reportée au mois de septembre. Les propriétaires de logements classés F ou G auront donc un délai de 8 mois pour réaliser cet audit préalable en vue d’entreprendre les travaux nécessaires à la rénovation énergétique des locaux concernés. En 2023, les bâtiments qui sont encore des passoires thermiques ne pourront plus être mis en location. Aussi, l’audit énergétique pourrait s’étendre en 2025 aux logements classés E. En 2034, cette obligation pourrait enfin s’adresser aux propriétaires des logements classés dans la case énergétique D.

Contactez-nous

Nos Partenaires

Kaufman & Broad
Acantys
Saint-Agne Immobilier
Urbat
Stradim
Green City
LP Promotion
ACP
Carrere
Crédit Agricole
Icade
Vinci
EDIFICO
Groupe Société Générale
Belin L'immobilier